Ancienne décharge de Villars Colmars : La CCAPV et la Commune de Villars-Colmars restaurent l’espace de bon fonctionnement du Verdon !

Utilisée pour le stockage des ordures ménagères des communes du Haut Verdon, l’ancienne décharge de Villars-Colmars a été exploitée dans les années 1970-1980. Visible depuis la route départementale, elle est implantée dans le lit majeur du Verdon, en rive droite.
Depuis les crues de 1994, plusieurs études ont préconisé le recul de cette décharge, considérant son impact sur le fonctionnement du Verdon, mais sans qu’aucune suite ne puisse être donnée à ce projet.

La détermination conjointe de la CCAPV et de la Mairie de Villars-Colmars a finalement permis de s’emparer de cette problématique en portant un projet ambitieux de retrait de la décharge pour l’éloigner jusqu’à 100 m du lit actif du Verdon. Bien que la CCAPV ne soit pas directement dans ses champs de compétence actuels, les élus ont considéré qu’elle se devait de porter à ce sujet l’historique d’un dossier issu de l’ex Communauté de Communes du Haut Verdon Val d’Allos. En accord avec les services de l’État, le projet prévoit d’extraire la totalité des déchets enfouis pour les reculer au maximum du Verdon, lui rendant ainsi un espace de divagation et de bon fonctionnement, réduisant d’autant les risque d’inondation à l’aval.

A l’occasion du recul du massif de déchets, et afin de préserver au maximum l’environnement du site, la CCAPV a décidé de séparer les déchets dangereux, les métaux et ferrailles, ainsi que les bétons et inertes pour les envoyer vers des sites de traitement adaptés. En l’absence de solution technique et réglementaire alternative, les autres déchets seront remis en place en bordure de la route départementale et constitueront un « dôme » de près de 9m de haut.

Les travaux de cette vaste opération ont débuté le 30 août dernier et devraient durer près de 8 semaines, pour un coût estimé à près de 660 000 euros.
Cette opération portée financièrement à parts égales par la CCAPV et la Commune de Villars-Colmars, bénéficie du soutien financier du Département des Alpes de Haute-Provence, de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur et de l’Agence de l’Eau, qui a souligné l’exemplarité de cette opération.

Stéphanie Blanc

Share

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Web Design MymensinghPremium WordPress ThemesWeb Development

Les actualités

2 novembre 20152 novembre 2015
[WPNEWSBULLETIN]